Le CP - CM2 en quelques mots

Les cycles primaire

L’instruction est obligatoire pour tous les enfants de six à seize ans. La plupart des enfants entrent à l’école maternelle à trois ans. Ils y apprennent à vivre ensemble, à s’exprimer et préparent leur entrée au CP, à six ans. Le CP est la première classe de l’école élémentaire, qui va jusqu’à la classe de CM2. En principe, les enfants passent cinq ans à l’école élémentaire. À l’école primaire, la scolarité est organisée en trois cycles:

• le cycle des apprentissages premiers (petite, moyenne et grande section de maternelle) ;

• le cycle des apprentissages fondamentaux (grande section de maternelle, CP et CE1) ;

• le cycle des approfondissements (CE2, CM1 et CM2). L’organisation en cycles pluriannuels permet de mieux prendre en compte le rythme de chaque élève.

La scolarité

L’organisation du temps scolaire

Les enseignements se déroulent sur une durée de vingt-quatre heures par semaine du lundi matin au vendredi après-midi. Deux heures par semaine sont consacrées à l’aide personnalisée pour les élèves rencontrant des difficultés.

Les modalités d’évaluation

Les programmes d’enseignement sont adaptés en vue d’assurer à chaque élève la maîtrise du socle commun de connaissances et de compétences. Chaque maître est chargé d’évaluer régulièrement les acquisitions des élèves en fonction du programme de travail de la classe. Il établit plusieurs bilans dans l’année et communique à chaque parent les résultats de son enfant. De plus, tous les ans, deux bilans nationaux en français et en mathématiques sont organisés, pour les élèves de CE1 et CM2. Ces épreuves nationales permettent de mesurer les acquis des élèves par rapport aux programmes. En fin de CE1 et de CM2, les enseignants font un bilan complet de toutes les acquisitions faites au cours du cycle :

• à la fin du CE1, bilan de la grande section de maternelle, du CP et du CE1 ;

• à la fin du CM2, bilan du CE2, CM1 et CM2. Ces bilans permettent d’évaluer l’acquisition du socle commun de connaissances et de compétences, c’est-à-dire les savoirs fondamentaux que tout élève doit maîtriser à la fin de la scolarité obligatoire. Ils sont consignés dans un livret personnel de compétences, ajouté au livret scolaire.

La mise en place d’une aide personnalisée

Si votre enfant éprouve des difficultés d’apprentissage, les maîtres peuvent mettre en oeuvre des aides spécifiques, en concertation avec vous.

1. Ils peuvent adapter leur enseignement, en lui proposant des travaux dans le cadre de classe, parfois avec l’aide d’un autre maître, spécialisé ou non.

2. Si les difficultés persistent, une aide personnalisée supplémentaire est apportée à votre enfant, deux heures par semaine en plus des heures de classe. Proposée par le maître de la classe, elle a lieu en très petits groupes.

3. En CM1 et CM2, votre enfant peut suivre un stage de remise à niveau, pendant les vacances scolaires de printemps et d’été. Destiné uniquement aux élèves volontaires, ce stage comprend des sessions de trois heures quotidiennes en français et en mathématiques, par petits groupes de cinq ou six élèves pendant cinq jours. Il est encadré par les enseignants et offert gratuitement aux familles.